Réussir un couscous dans les règles de l’Art !

Publié le : 15 septembre 20203 mins de lecture

Un couscous traditionnel est un plat savoureux et parfait à consommer pour toutes les occasions. Vous avez envie de cuisiner un délicieux couscous ? Pour réussir un couscous traditionnel, il faut maîtriser la préparation depuis la cuisson de la semoule de couscous jusqu’à la réalisation de la sauce qui l’accompagne.

Préparer la semoule de couscous

Pour vous simplifier la tâche, vous pouvez acheter une semoule précuite dans les grands magasins. De cette manière, vous n’avez plus qu’à faire gonfler les graines avec de l’eau. Il est aussi possible de choisir une semoule fraîche que vous pourrez acheter dans les épiceries orientales. Cependant, si vous optez pour ce type de semoule, vous devez effectuer une préparation préalable de celui-ci pour réussir un couscous traditionnel.

Pour cela, mettez d’abord la semoule dans un saladier. Puis, versez-y un peu d’huile d’olive et séparez délicatement les graines pour faciliter la répartition de l’huile. Ensuite, réalisez une première cuisson à vapeur, renouvelez l’opération et répétez la quatre fois. Ceci vous permet d’obtenir une semoule parfaitement cuite dans les règles de l’art.

Bien choisir la garniture de légumes

Pour réussir un couscous traditionnel, le choix de la recette pour le bouillon de couscous est crucial. Les légumes sont choisis selon le type de couscous que vous allez cuisiner. Les plus utilisés sont les navets, les oignons, les tomates, la courge, les carottes, les artichauts, etc. Il faut couper grossièrement tous les légumes mais il faut qu’elles soient en taille égale.

Les couscous doivent aussi contenir des épices. Vous pouvez utiliser de la coriandre, du cumin, du ras-le-hanout, du gingembre et surtout une bonne quantité d’ail.

Bien préparer la garniture de poisson ou de viande du couscous

Pour réussir un couscous traditionnel, on n’utilise qu’un seul type de viande. Ce peut être de l’agneau grillé, des brochettes, des merguez ou bien des boulettes à base d’agneau ou de bœuf. La viande parfume le bouillon et la semoule durant la cuisson. Pour une bonne répartition du parfum, il faut cuire lentement votre couscous.

Si vous n’aimez pas la viande, le couscous au poisson aussi est délicieux. Le couscous au mulet et le couscous au congre, par exemple, sont des spécialités des villes au bord de la mer tunisiennes et algériennes. Pour ce faire, le poisson accompagné de légumes est à cuire dans un bouillon au safran. Vous pouvez intégrer d’autres poissons dans votre couscous mais privilégiez seulement ceux qui n’ont pas trop d’arêtes afin d’éviter la crise de nerfs.

Votre couscous est enfin prêt alors servez-le à vos invités.

Les avantages nutritionnels de la viande cacher
Un voyage gustatif en Argentine : dégustez les incontournables de la cuisine sud-américaine

Plan du site